QUELQUES RANDONNEES CYCLISTES autour du gîte l'Abérou

- A) L'ASPOISE . 

La première partie voisine avec le Lourdios , rivière de fort bonne compagnie , offrant son souffle rafraîchissant. Tout d'abord, transverser le village d'ASASP et  en face de la centrale électrique, tourner à droite en direction d'Issor (D918). Après le village d'Issor, bifurquer à gauche sur Lourdios .(D241) Traverser le village en laissant Arette et le col de Lie sur votre droite, ainsi qu'après le pont, la montée de la forêt d'Issaux .Prenez la direction Sarrance toujours en restant sur la D241. La montée est assez longue, mais régulière et non lassante du fait des granges et habitations bordant la route de part en part. Au bout de 4 kms environ, vous atteignez le col d'Ichère, souvent emprunté par le tour de France (674m) et vous dégringolez tout schuss sur la (N134) d'où vous revenez à votre point de départ. Une petite trentaine de kilomètres.



- B) L'OSSALOISE :

  .
Au départ d'ASASP, prendre la route de LURBE (en face du gîte) parvenus au niveau de l'hôtel des Vallées, prenez en face la D918. C'est la route du " Bager". 17 kms plus loin, vous êtes à Arudy.
Après avoir traversé un immense bois . Je vous recommande de ne pas couper les virages, car c'est si sauvage, que tout le monde
se croit seul : restez bien sur votre droite (sérieux!)
L'ensemble doit représenter une cinquantaine de kilomètres.

Je déconseille la boucle dans l'autre sens, car la montée d'Escot jusqu'au
col de Marie-Blanque (surnom du percnoptère d'Égypte) est bien plus difficile

*Une variante possible est de revenir par la route des Crêtes d'Oloron par la (D238), d'où la vue est superbe sur une
dizaine de kilomètres ( à cheval entre gave d'Ossau et gave d'Aspe). Elle recoupe en partie le
chemin de Compostelle.

A Arudy prendre la direction de Laruns sur la D934.
Avant Bielle, bifurquons à droite vers "Le Bénou" (D294). Montée dure mais quellevue!
Après une première montée sèche (économisez-vous) , la suite est régulière après le virage en épingle à cheveux.
Traversée sublime du Bénou (plateau qu'il vaut mieux découvrir par soi-même). Le col de Marie-Blanque (1035m) arrive très vite,
après le repos-répit du Bénou. Descente très sèche et longue sur Escot. A ce village, dirigez-vous vers Lurbe par la (D238)  Arrivé à l'Hôtel des Vallées, prendre la descente à gauche qui mène à ASASP,