N'oubliez pas de regarder  l'émission sur FR3 "Des racines et des Ailes"

Des Pyrénées à la Guadeloupe

Mercredi 12 Janvier à 20h35


PASSION PATRIMOINE
: "Des Pyrénées à la Guadeloupe"


Les Pyrénées et la Guadeloupe, deux régions mais toujours une seule passion : la préservation du patrimoine.

A des milliers de kilomètres de l’hexagone, les eaux bleu turquoise des Caraïbes. Sur l’archipel de la Guadeloupe, Fabien Salles prend ses fonctions de garde dans le premier parc national créé outre-mer. Il découvre la gigantesque forêt tropicale, gravit le volcan toujours en activité de la Soufrière et navigue vers la fragile mangrove de Pointe-à-Pitre et des îlets de Petite-Terre, un sanctuaire animal et végétal. Sur les contreforts du volcan, Victor Nelson et son fils Joël se sont battus pour relancer la culture quasi disparue du café. Ils se passionnent aussi pour la vanille, à la récolte si délicate. Comme eux, le botaniste Félix Lurel conserve la mémoire des plantes endémiques de l’île. A la tête de son association "Biodiversité", il sillonne la vallée de Beaugendre. Il y recense les plantes oubliées, avec l’aide inestimable des femmes qui en connaissent la pratique séculière.

Dans les Pyrénées, Robert Pujol est amoureux de ses montagnes natales, frontière naturelle entre la France et l’Espagne. Depuis vingt ans, ce pharmacien à la retraite et fils de paysans parcourt les hautes vallées d’Aure et d’Ossau et inventorie les trésors de l’art roman. La trentaine, après avoir parcouru la planète, Romain Mouton change de vie et choisit de devenir berger. Elève depuis deux ans au lycée des métiers de la montagne, il fait ses premiers pas de gardien de troupeau au col de l’Escalette. Cette force de la nature symbolise la relève d’un métier menacé. Au cœur de la vallée d’Aspe, sur la route du Somport, René Rose restaure un chef-d’œuvre de l’architecture militaire, le fort du Portalet. Monument oublié construit à même la falaise, le régime de Vichy y enferme Reynaud, Daladier et Blum. Ceux qu’il considère comme les responsables de la défaite. Mais ironie de l’histoire, Pétain y est incarcéré à son tour en 1945, sur ordre du général de Gaulle.

Un film de Philippe Poiret